A 40 m au dessus de Prague


Tatiana-Mosio Bongonga, funambule réunionnaise, réalise un superbe numéro au-dessus de Prague

Tatiana-Mosio Bongonga, funambule d’origine réunionnaise, a réalisé un spectacle à couper le souffle au-dessus de la ville de Prague, en République Tchèque. En ouverture du festival de cirque Letní Letná, l’acrobate a parcouru 350 mètres dans les airs, à 40m de haut.

© Michal Cizek / AFP

© MICHAL CIZEK / AFP

  • La 1ère
  • Publié le 16/08/2019 à 16:47

Une traversée aérienne à couper le souffle. Sur une corde tendue au-dessus de la rivière Vltava, en plein centre-ville de Prague, capitale de la République Tchèque, Tatiana-Mosio Bongonga a parcouru 350 mètres dans les airs, mercredi 14 août. Un numéro stupéfiant de près de quarante minutes, à 40 mètres de hauteur, en ouverture du festival de cirque Letní Letná. 

Hors du temps

Tatiana-Mosio Bongonga s’était préparée pendant plusieurs semaines dans la ville tchèque avec le collectif Basinga, qu’elle a fondé en 2014. Interrogée par Radio Prague juste avant le grand saut, la funambule confiait les sensations que lui procurent ces traversées de haut vol :

Le moment où je suis sur le fil, c’est un moment chouette mais hors-temps. Après la traversée, je ne comprends pas ce qui s’est passé, je ne me rappelle pas ce que j’ai fait. C’est seulement plus tard, en visionnant les images que je m’y reconnecte, comme si j’étais partie ailleurs. Après, dans le retour, ce qui est agréable, ce sont les gens qui viennent me prendre dans leurs bras, pas les autographes ou les questions des journalistes : plutôt les personnes qui sont touchées, et qui vont me faire de grands sourires, c’est la meilleure récompense.

Écoutez Tatiana-Mosio Bongonga au micro de Radio Prague :

Tatiana-Mosio Bongonga, funambule au dessus de Prague

00:0000:39Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Messenger

Indépendance, écoute, entraide

Tout en douceur, la Réunionnaise évolue sur des fils haut perchés depuis ses 7 ans. « Si ça a l’air facile, c’est que c’est bien fait », confiait-elle dans un grand rire à Réunion la 1ère en 2018. A l’occasion d’un entraînement au fond de la ravine Saint-Leu, à La Réunion, elle montrait l’étendue de son travail et ses entraînements. 

Le portrait réalisé par Jean-Marc Collienne, Florice Houngbo et Christine Ducos :
En juillet dernier la réunionnaise était partie à l’assaut du Sacré-Coeur à Paris, perchée en équilibre sur une corde à 35 mètres du sol. Une performance et une expérience « magique » avait-elle déclarée. C’est d’ailleurs la première funambule à s’être attaquée au Sacré-Coeur.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :