LE VOEU du PRESIDENT DU GHANA pour 2019

 

LE PRÉSIDENT DU GHANA ANNONCE QUE 2019 SERA L’ANNÉE DU RETOUR DES AFRO-DESCENDANTS DES AMÉRIQUES SUR LE CONTINENT AFRICAIN

Gana / Péyi zanmi-kanmarad
Samedi, 29 Décembre, 2018 – 21:35
Le Ghana a beau être un modèle du point de vue de la démocratie formelle et de la lutte anticorruption, un modèle aussi du point de vue de la rigueur budgétaire, il est loin, très loin d’avoir franchi le mur de la pauvreté qui frappe les pays dits du Sud.

Il suffit de se promener dans sa capitale, Accra, pour être assailli par des hordes d’enfants dépenaillés et visiblement sous-alimentés qui vous supplient de leur donner quelques cents pour pouvoir manger. La vidéo ci-après montre comment le chanteur ADMIRAL T, en tournée dans ce pays, a vécu ce qui est un véritable crève-cœur. Comment, en effet, refuser de céder à la demande pressante de ces gamins de rue dont l’avenir est de toute évidence bouché ?

C’est pourquoi la déclaration fracassante du président ghanéen selon laquelle l’année 2019 serait celle du « retour des Afro-descendants des Amériques sur le continent africain » est soit un effet de manche soit une pure sottise. En effet, l’Afro-descendant qui débarque en Afrique est le plus souvent vécu comme un « Blanc », un « Toubab », pour la simple raison qu’il ne parle aucune des langues du pays et ne peut communiquer vraiment qu’avec les élites lesquelles ne représentent que 20 à 30% de la population. Même en se déguisant en africain avec boubou et colliers rituels, l’Afro-descendant demeurera un étranger. Certes, moins étranger que l’Européen ou l’Asiatique, mais un étranger quand même.

Le président ghanéen aurait été mieux inspiré de solliciter les riches afro-descendants (surtout ceux des USA) pour qu’ils investissent massivement en Afrique au lieu de s’acheter des suites à Alcapulco ou à Paris. Pourquoi ne pas lancer l’idée d’un consortium financier, abondé par les stars noires du cinéma, du basket, du baseball, de la musique etc…, qui aurait pour objectif premier de financer en Afrique des projets élaborés par de jeunes Africains ?

Et l’Afro-descendant qui veut se réinstaller en Afrique serait, lui, bien inspiré d’aborder humblement le continent noir, ce qui signifie d’abord et avant tout apprendre la principale langue du pays dans lequel il compte vivre de façon à pouvoir communiquer avec le peuple et non avec les seules élites. Puis s’habituer aux relations familiales étendues, à la cuisine, aux croyances magico-religieuses etc…et ne pas s’imaginer (comme on le voit au comportement déplorable de maints touristes noirs américains) qu’il vient apporter « la civilisation ».

Car l’Afrique ce n’est pas juste une couleur, c’est avant tout une culture …

des cultures !..

source

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :