LONDRES : MOIS de l’HISTOIRE des NOIRS (A J Y/ B H M )

 

 

Aujourd’hui, le Mois de l’histoire des Noirs (BHM), également connu sous le nom de Mois de l’histoire africaine (AHM), a été intégré au calendrier culturel britannique. Il est largement marqué, du premier ministre, aux organismes statutaires, aux institutions patrimoniales, aux écoles et aux groupes communautaires partout au pays. «L’Année jubilaire africaine est la mère du Mois de l’histoire des Noirs, qui est censé refléter les contributions des Africains à Londres et à la Grande-Bretagne culturellement, économiquement et politiquement, de l’antiquité au présent», explique Akyaaba Addai-Sebo, ROYAUME-UNI. Cependant, peu de gens savent que BHM est un héritage de l’initiative de l’Année jubilaire africaine (AJY), qui couvrait la période d’août 1987 à juillet 1988. En effet, la notation de BHM en octobre faisait partie de l’AJY, qui encourageait également les autorités pour promouvoir des images publiques positives et la compréhension des personnes d’ascendance africaine, et l’enseignement de leur histoire, culture et lutte, tout en honorant les Africains progressistes à travers des monuments publics, tels que des plaques et des noms de rues et de bâtiments. Le 26 novembre, l’organisation communautaire BTWSC / African Histories Revisited organise l’année commémorative du jubilé africain 1987-88 à 30 ans à l’hôtel de ville de Londres. Le consultant en histoire, Kwaku, donnera l’arrière-plan du voyage d’AJY, de ses racines au GLC (Greater London Council) jusqu’à sa mise en œuvre par le LSPU (London Strategic Policy Unit) avec le soutien de Des autorités londoniennes). L’événement mettra en évidence les officiers peu connus des différentes organisations, politiciens et groupes communautaires qui ont soutenu AJY. Certains seront sur place pour donner un compte rendu personnel de leur rôle. Pour vous inscrire, n’hésitez pas à réserver sur http://www.AfricanHistoryPlus.eventbrite.com. Les organisateurs font appel à des pistes pour aider à localiser des vidéos qui ont capturé les différents événements AJY, du lancement à Westminster Central Hall, aux nombreux concerts au Royal Albert Hall et aux conférences à travers Londres. «Le Mois de l’histoire des Noirs, ou Mois de l’histoire de l’Afrique, est destiné en particulier aux jeunes et aux enfants, afin de connaître les différentes contributions des Africains, qui font partie intégrante de l’histoire britannique», explique Addai-Sebo. M. Kwaku ajoute: «Nous pouvons maintenant ajouter le 22 juin, la Journée Windrush, récemment soutenue par le gouvernement, en partie à cause du scandale inique du Commonwealth et du Windrush». refléter l’une des histoires britanniques d’Afrique au cours des deux derniers millénaires, au lieu de simplement s’attarder sur une histoire à partir de 1948.


Ama Butler
BTWSC
btwsc@hotmail.com

BTWSC/African Histories Revisited

P O Box 14092, London NW10 1WL, England

btwsc@hotmail.com

www.AfricanHistoryPlus.eventbrite.com

Remarques: ‘Regardez jusqu’où nous sommes allés: perturber les histoires africaines
britanniques?’ livre de Kwaku publié en novembre 2018 par
BTWSC / African Histories Revisited Un article d’Awula Serwah & Kwaku publié en octobre 2018, intitulé
«Une histoire africaine plus large en Grande-Bretagne» Événements liés à la BTWSC / AHR @ http://www.AfricanHistoryPlus.eventbrite.com

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :